Yerevan Brusov State University of Languages and Social Sciences

 



MASTERS FRANCOPHONES

Նամակ գրել Տպել PDF

                  Logo-Paris-Sorbonne-RVB5        150px-Univ_Logo_coloured 

 L'université Linguistique d'Etat V. Brusov vous propose ses formations francophones en Master


Vous cherchez une formation universitaire francophone  innovante?
* assurée par des enseignants-chercheurs spécialistes des domaines et disposant d'une longue expérience de l'enseignement;
* vous ouvrant des perspectives professionnelles grâce à une nouvelle spécialisation en ''Métiers du livre. Edition numérique''

les deux formations proposées répondront à vos attentes.

                                                *************************************



Le CRU de l'Université d’État Brusov des langues et des sciences sociales organise les 15-24 mai les journées de formation «La représentation de l'artiste dans le roman de la fin du XIXe siècle ».
Les étudiants des masters francophones de l'Université Brusov et de l'Université d’État d'Erevan bénéficieront du séminaire dispensé par le Professeur Bernard FRANCO, directeur de l'UFR Littérature française et comparée à l'Université Paris-Sorbonne IV. Les journées de formation sont organisées avec le soutien de l'AUF dans le cadre du projet de BECO Soutien aux masters francophones 
 

Bio-bibliographie de l’enseignant

Bernard Franco est professeur de littérature comparée à l’Université Paris-Sorbonne, où il es l’actuel directeur de l’UFR de littérature française et comparée. Il a également dirigé pendant quatre ans le département de littérature française et comparée de l’Université Paris-Sorbonne Abou Dhabi. Son expérience de l’enseignement et de la recherche s’est aussi exercée à l’Université Harvard, à Madrid, à Oxford et à l’Université Ludwig-Maximilian (Munich), où il était lauréat de la bourse Humboldt. Ses champs de recherche recouvrent les romantismes européens, les transferts culturels franco-allemands, les questions de dramaturgie, les relations entre littérature et esthétique.

Parmi ses principales publications figurent Le Héros et l’Histoire. Aspects de la dramaturgie romantique chez Kleist, Musset et Slowacki (ouvrage collectif ; Paris, Champion, 1999) et Le Despotisme du goût. Débats sur le modèle tragique allemand en France, 1797-1814 (Göttingen, Wallstein, 2006, 2 vol. + CD-Rom).

Programme

Cet enseignement vise à aborder la question des « histoires de vies » par le biais d’un genre romanesque important, et sans doute insuffisamment abordé, celui du « roman de l’artiste ». Ce genre lui-même a été souvent, dans son origine, rattaché à l’esthétique romantique, le Henri d’Ofterdingen de Novalis étant interprété comme une réponse au Wilhelm Meister de Goethe. Le roman de l’artiste serait donc issu du roman de formation, dont il contesterait le message de résignation aux impératifs du réel en affirmant la suprématie de l’art.

Les recherches les plus récentes ont inscrit le roman de l’artiste dans un héritage plus ancien, vers la fin du XVIIIe siècle, et font apparaître une plus grande indépendance à l’égard du roman de formation. Dans le domaine français, Le Chef d’œuvre inconnu de Balzac, même s’il s’agit d’une nouvelle, représente souvent une référence.

Mais l’époque naturaliste reconsidère le genre et lui apporte un renouvellement, en l’inscrivant de manière plus systématique dans le récit d’une vie et en abordant de manière plus aiguë la relation de l’artiste au monde et de l’art à la mort. La question pourra donc être, à l’occasion de ce cours, éclairée par trois œuvres représentatives, Manette Salomon des frères Goncourt, L’Œuvre de Zola et Fort comme la mort de Maupassant. On y verra en particulier de quelle manière le naturalisme intègre des perspectives esthétiques associées à la Décadence, et les rapprochements vers le Dorian Gray d’Oscar Wilde, par exemple, permettront d’estomper les barrières tracées parfois de manière trop mécanique par l’histoire littéraire.

Séminaire 1 (sans traduction simultanée)

Méthodologie de l’explication de textes ; explication de texte de Manette Salomon

Cours 1 (avec traduction simultanée)

Manette Salomon dans l’histoire du roman de l’artiste

Cours 2 (sans traduction simultanée)

L’Oeuvre de Zola : aux frontières du naturalisme

Séminaire 2 (sans traduction simultanée)

Méthodologie du commentaire composé ; commentaire composé de L’Oeuvre

Cours 3 (avec traduction simultanée)

Fort comme la mort de Maupassant : l’art et la littérature en question

Cours 4 (avec traduction simultanée)

Histoires de vies et romans de l’artiste : pour une réflexivité du genre romanesque

Séminaire 3 (sans traduction simultanée)

Explication de texte et commentaire composé à partir de textes de Fort comme la mort

Séminaire 4 (sans traduction simultanée)

Méthodologie de la dissertation ; dissertation sur une lecture croisée des trois œuvres

Bibliographie du cours

« Vies d’artistes »

  • Edmond et Jules Goncourt, Manette Salomon (1867), éd. Michel Crouzet, Paris, Gallimard (« Folio »), 2006.
  • Emile Zola, L’Oeuvre (1886), éd. Antoinette Ehrard, Paris, Garnier-Flammarion, 1999.
  • Guy de Maupassant, Fort comme la mort (1889), éd. Gérard Delaisement, Paris, Gallimard (« Folio classique »), 1984.

 Autres œuvres

  • Balzac, Le Chef-d’oeuvre inconnu, Garnier-Flammarion.
  • Wilde, Le Portrait de Dorian Gray, Garnier-Flammarion.

Etudes

  • Moein, Morteza Babak, « La figurativisation et la valorisation de la « servitude » dans Fort comme la mort de Maupassant », Archive of SID, L, N° 9, Printemps-été 2009, p. 53-62.
  • Queilles, Gérard, « Le Personnage et le Travail du Peintre dans Manette Salomon des Goncourt. Du naturalisme dans l’esthétique à l’esthétique des naturalistes », Pratiques, p. 21-41.
  • Sitzia, Emilie, L’Artiste entre mythe et réalité dans trois œuvres de Balzac, Goncourt et Zola, Abo, Abo Akademi University Press, 2004.

Œuvres traitées en PDF
 



 

ԲաններԲաններ
Բաններ
Բաններ
Բաններ
Բաններ
Բաններ
Բաններ